Hébergement solidaire2024-02-28T11:13:31+01:00

Devenir hébergeur·se solidaire

L’HÉBERGEMENT SOLIDAIRE

Lors de nos maraudes, nous rencontrons à la rue des familles, femmes seules avec ou sans enfants, couples et adolescent·es qui s’apprêtent à passer la nuit à la rue. En fonction des situations, nous leur proposons de passer la nuit ou plus chez un·e hébergeur·se solidaire pour un temps de répit et de protection.

À votre inscription, un·e membre d’Utopia 56 vient chez vous répondre à vos questions et vous présenter notre convention d’hébergement, qui régit les engagements de l’association et les engagements en tant qu’hébergeur·se. Vous donnez vos disponibilités (ex : tous les lundis soir), mais ce n’est en aucun cas une obligation. Les soirs où vous êtes potentiellement disponibles, nous prenons contact avec vous pour confirmation.

Que vous souhaitiez héberger un soir par mois ou cinq fois par semaine, toute aide est précieuse. Presque chaque soir, faute d’hébergeur·ses solidaires en nombre suffisant, nous terminons la maraude en distribuant à ces adultes et enfants des tentes et couvertures.

L’hébergement solidaire est possible à Calais, Dijon, Dunkerque, Lille, Paris (petite couronne), Tours et en Bretagne.

NOTRE ENGAGEMENT

  • Un rendez-vous par téléphone, puis chez vous ou votre lieu pour répondre à vos questions

  • Un responsable Utopia 56 disponible 24h/24 en cas d’urgence

“Devenir hébergeuse n’était pas un choix facile, puis finalement, je me suis lancée il y a un an. C’est simple, je ne suis pas seule, et ça compte réellement.

Véronique, hébergeuse solidaire à Lille

L’hébergement solidaire en 2021

Nuitées d’hébergement d’urgence

Familles hébergées pour au moins une nuit

Jeunes sorti·es de la rue de manière pérenne

Hébergeur·ses actif·ves

L’HÉBERGEMENT SOLIDAIRE

En urgence

  • Pour 1 à 2 nuits, à votre rythme : de temps en temps, toutes les semaines, tous les mois…

  • À Calais, Grande-Synthe, Lille, Paris, Rennes, Tours…

  • Chez vous, avec un canapé ou une chambre de libre, ou dans des locaux vides (bureaux, lieux de culte, etc.)

  • Des familles, femmes seules, jeunes en recours de minorité suivi·es par nos équipes

Moyen, long-terme

  • Une semaine à un mois, en alternance avec d’autres hébergeurs, pendant 3 à 24 mois

  • En Bretagne, Centre, à Dijon, à Lille, en Sarthe…

  • Chez vous, avec une chambre de libre
  • Des jeunes en recours de minorité suivi·es par nos équipes

PENDANT VOS VACANCES

  • Pendant votre absence sur un week-end, une semaine ou plus

  • À Paris et sa petite couronne

  • Chez vous : appartement, entreprise, local d’associations…

  • Des familles, femmes seules, jeunes en recours de minorité suivi·es par nos équipes

DANS LA PRESSE

Des familles SDF passent la nuit chez des «hébergeurs solidaires» à Paris : «Pas possible qu’ils dorment dehors»

Lire l’article >

Lire l’article >

« Héberger des migrants, ça a changé ma vie »

Lire l’article >

Lire l’article >

Foire aux questions

Y a-t-il une assurance en cas de dégâts matériels chez moi ?2023-01-19T13:22:32+01:00

Votre responsabilité civile prendra en charge tous les dégâts couverts par votre assurance. Utopia 56 se charge de réparer, ou de rembourser, tous les autres éventuels dégâts matériels qui ne seraient pas pris en charge.

À souligner que les dégâts matériels sont extrêmement rares et que nous avons toujours trouvé une solution.

Dois-je prévenir mon propriétaire si je suis locataire ?2023-01-19T13:19:59+01:00

Non, considérez cet accueil comme celui d’un·e ami·e. Le propriétaire n’a pas besoin de le savoir.

Comment se déroule l’hébergement d’urgence à la nuitée ?2023-01-19T13:17:19+01:00

Chaque soir, nos équipes rencontrent des dizaines de familles et femmes seules à la rue. Un bénévole d’astreinte est en charge de faire le lien entre les familles, les hébergeur·ses disponibles et les bénévoles accompagnateurs·trices.

Les personnes arrivent à l’heure que vous nous indiquez, accompagnées jusqu’à chez vous par un·e bénévole. Elles ont déjà dîné, sauf si vous souhaitez leur offrir un repas. Les personnes sont autonomes le lendemain matin et repartent à l’heure que vous souhaitez.

Pendant la journée, la majorité des familles se rendent dans des accueils de jour (espaces où elles peuvent manger, se laver, se reposer) avant de revenir auprès des équipes d’Utopia 56 le soir.

Est-il légal d’héberger une personne sans papiers ?2023-01-19T13:07:04+01:00

Lors de nos actions, nous rencontrons des personnes en demande d’asile, réfugié·es, titulaires d’un titre de séjour, françaises, ressortissantes européennes et sans papiers.

En ce qui concerne l’hébergement des personnes sans papiers, le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile précise que « Sous réserve des exemptions prévues à l’article L. 823-9, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende le fait, pour toute personne, de faciliter ou de tenter de faciliter, par aide directe ou indirecte, l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d’un étranger en France »

Toute fois, au nom du principe de fraternité, vous ne serez pas poursuivi si l’hébergement de cette personne :

  • ne donne pas lieu à une contrepartie directe ou indirecte
  • a pour objet d’assurer des conditions de vie dignes et décentes

Vous n’avez donc aucun soucis à vous faire de ce côté-là.

Qu’arrive t’il si l’hébergement se passe mal ?2023-01-19T10:32:57+01:00

La grande majorité des hébergements se passent bien et les ajustements, toujours nécessaires dans une relation humaine, se font tout simplement. La plupart des petites tensions que l’on a pu voir sont dues à des incompréhensions, des besoins et des attentes de chacun qui se résolvent très facilement par une communication directe, claire, et bienveillante. Si cependant, vous souhaitiez une intervention de notre part, Utopia est disponible pour échanger sur le sujet et si aucune solution n’est trouvée, le jeune sortira de l’hébergement. L’hébergement est un choix et doit être agréable pour tous. Si l’un des protagonistes se sent mal dans la situation, il est préférable d’y mettre fin.

DEVENIR HÉBERGEUR·SE

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, cliquez ici.

Financer nos maisons

Donnez 10 € par mois,
soit 2,50 € grâce à une réduction d’impôt de 75%

Utopia 56, c’est aussi 5 maisons d’accueil permettant de faire sortir plus de 150 jeunes de la rue par an.

Titre