PÉTITION

Mineur·es isolé·es exilé·es à Lille : en finir avec la rue.

POURQUOI

2542 ont signé sur un nouvel objectif de 2500 signatures.

À l’attention de : Christian Poiret, Président du Conseil Départemental du Nord ; Bertrand Gaume, préfet de la région Hauts-de-France et Préfet du Nord ;  Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille ; Martine Aubry, Maire de Lille ainsi que tous les Maires de l’agglomération lilloise.

Un hébergement en urgence pour les 138 mineurs isolés en procédure de reconnaissance de minorité vivant à la rue sur Lille ! 

Depuis maintenant plus de deux ans, plusieurs dizaines de jeunes exilés, en procédure de reconnaissance de minorité devant un juge des enfants, survivent dans des tentes à Lille. Cette procédure de reconnaissance dure en moyenne 6 mois, et 80% des jeunes sont finalement confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance, selon les résultats d’audience des jeunes accompagnés par les associations lilloises ces 2 dernières années.

En décembre 2023, pour protéger ces jeunes qui survivaient à la rue durant l’hiver, dans le froid, une forte mobilisation citoyenne s’est développée sur la métropole de Lille. 14 paroisses ont ouvert leurs portes pour abriter 82 jeunes chaque nuit. Cependant, cette solution s’est avérée rapidement insuffisante.

Effectivement, dès fin janvier, de nouveaux jeunes arrivés à Lille et accueillis par notre association se sont retrouvés sans solution d’hébergement et ont dû à nouveau être installés en tente. Nous en comptons une vingtaine à ce jour.

Les locaux paroissiaux devront fermer leurs portes le 15 avril, et les 82 jeunes qui y sont accueillis se retrouveront à nouveau à la rue. À cette date, ce sera donc plus d’une centaine de jeunes qui se retrouveront à survivre dans cette situation d’extrême précarité que représente la vie sous tente.

Les citoyen·nes, les paroisses, les associations, ne peuvent plus pallier les manquements des institutions en termes d’hébergement et d’accompagnement pour ces jeunes, durant leur procédure de reconnaissance de minorité.

Personnalités publiques et organisations signataires : 

  • Damien CARÊME, co-président Anvita, Député européen.
  • Emmanuelle JOURDAN -CHARTIER, Présidente de la section Lille Ligue des Droits de l’Homme
  • Stéphanie BOCQUET, présidente groupe écologiste EELV- G.s au Département du Nord
  • Stéphane BALY et Faustine BALMELLE, co- président.e.s du groupe Lille Verte 
  • Christian de Laroque, Centre de la Réconciliation, 
  • Mélissa CAMARA, membre du bureau exécutif des Écologistes-EÉLV, candidate aux européennes.
  • Ophélie BLANQUART, présidente d’EXOD
  • Pierre FRAPPÉ, association Wambrechies Entraide Réfugiés 
  • Océane Bourdenet, Co-présidente de Pangéa  
  • Pauline SEGARD, Présidente du groupe écologiste à la MEL.
  • Thomas Lacroix, chercheur, géographe
  • Audrey Celestine, sociologue
  • APU de Fives
  • L’Offensive
  • Association “Les soldats du sourire”
  • Extinction Rébellion Lille 
  • Association SINGA Lille
  • Nicolas Martin Breteau, historien
  • APU du Vieux-Lille 
  • David Guiraud, Député LFI 
  • Bentorki Shéhérazade, députée suppléante LFI
  • Gabriella Marongiu, Enseignante Université de Lille
  • Université Populaire et Cityoyenne de Roubaix
  • Elsa Faucillon, députée PC Hauts de Seine

JE SIGNE ✍️

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, cliquez ici.

Je partage la pétition

Soutenir notre accompagnement

Donnez 10 € par mois,
soit 2,50 € grâce à une réduction d’impôt de 75%

Utopia 56 Lille, c’est aussi des dizaines d’hébergeur·ses solidaires, un accompagnement administratif, des activités ludiques et culturelles ainsi qu’une présence en cas d’urgence.